"J’étais à la recherche d'un travail pour compléter mes revenus. J'étais loin d'imaginer que cela me conduirait à vivre cette expérience !"

dreamstime_113401521-e1296406043849

” J’étais à la recherche d’un travail pour compléter mes revenus. J’étais loin d’imaginer que cela me conduirait à vivre cette expérience !”

Aujourd’hui je suis une aide à domicile à temps partiel auprès d’un monsieur qui est lourdement handicapé (aucune mobilité, plus de parole et nourrit par sonde gastrique), nous sommes toute une équipe à se relayer auprès de cette personne 24/24, pour tous les soins au quotidien. Je me suis formée et appris sur le tas pour tous les gestes et les soins à apporter à cette personne.

Oui : c’est un métier c’est pour cela que je ne me considère pas comme une auxiliaire de vie, mais je crois que le mot “aidante ” m’est plus approprié en ce qui me concerne .Je suis la pour essayer d’apporter un maximum de confort à ce corps endolori …..Et je crois que le plus important est de le faire dans le respect et la dignité de cette personne, j’essaie aussi d’être une oreille attentive pour sa compagne qui se sens souvent exclue des soins et tente d’apaiser les tensions, rétablir et maintenir le dialogue (car selon moi, qui mieux que son épouse connait cet homme ? Alors je reste à l’écoute). La vie de cet homme est rythmée par nos interventions que ce soit les AVS ( auxiliaire de vie ) , les AS (aide soignant) , ou les IDE(infirmiers) ,toute cette équipe qui gravite autour de lui en collaboration, permet qu’il soit à domicile auprès de son épouse , qu’il reste libre malgré la perte d’autonomie de son époux, de mener sa propre vie et d’avoir le plaisir de retrouver son époux quand elle rentre à son domicile , de ne pas être obligée de parcourir des km et km pour voir son époux .

D’un point de vue personnel cette expérience m’a conduit à relativiser énormément sur ma propre vie et nos “difficultés ” et “bobos ” de tous les jours ! Humainement pour moi c’est une expérience très riche car au delà des soins, parler à cet homme, et chercher dans son regard un ultime lieu de rencontre entre deux être est une récompense. Une réponse qui vient de loin me remplit de joie lorsqu’il me semble déceler un semblant de contact qui s’est établi entre nous.

Le silence de sa parole m’a amenée à une autre forme d’écoute : celle de son corps, chacune de ses mimiques de son visage, chaque tension de son corps me guide pour tenter de savoir si il est bien ou pas. Quoi de plus valorisant que de pouvoir apporter sa présence à une personne comme ce monsieur.

Je suis profondément touchée par l’attachement et l’attention que son épouse lui porte. Je pense que le fait que cet homme puisse être à son domicile et avoir la présence régulière de son épouse est un plus, mais que cela n’est possible que grâce à toute cette équipe qui gravite autour de lui.

D’un point de vue pratique ce monsieur est suivi par une unité médicale à domicile.

Je suis un des maillons de cette chaine. Certes beaucoup dirons que de vivre ainsi n’est pas une vie, mais pour vivre cette expérience, moi je dirais que cette personne vie malgré tout à sa façon et dans sa famille. Elle a ainsi pu prendre part aux événements de sa famille en conscience ou pas ! Et si cette personne vie ainsi depuis toutes ces années, alors nous devons tout faire pour que ce soit le mieux possible !

RG

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont signalés par des *