Que préférez-vous un feuilleté à la goyave ou un éclair au fruit de la passion ?

dreamstime_7944441-e1296407760662

” Sur chaque site nous lisons tous avec énormément d’intérêt informations, conseils, adresses, forum. Comme si seul la gravité de ton était de mise. Ce que j’avais pensé construire c’est une ère de décompression qui parlerait de nos vies au quotidien d’une façon très pragmatique, des choses potentiellement faciles à faire dans nos vies d’aidant. Un peu de légèreté Il me semble que chacun aurait vu avec plaisir la petite note de joie d’un billet d’humeur.”

Billet d’humeur d’avril 2011

Bienvenue à tous les aidants !
Que préférez-vous, aujourd’hui, un feuilleté à la goyave ou un éclair au fruit de la passion ?
Je ne connais pas un aidant
qui ne soit pas une personne incroyable, perspicace, audacieuse, très déterminée et hors du commun !
Il faut le dire…
Mais le savez-vous ? Avec des stickers fluos écrivez sur le miroir de l’entrée une synthèse : « je suis formidable ! ».
Trop occupée à résoudre des nouvelles situations : simples, complexes, multiples, vous êtes à mille lieux de réaliser qui vous êtes.
Pourtant aujourd’hui cela vous ferait du bien de cultiver une jolie pensée pour vous !

Un aidant est un expert en multitâches.
Vous avez développé des capacités que vous n’auriez même pas imaginées. Vous êtes en mesure de préparer les habits pour votre aidé, de surveiller la marmite, enregistrer sur dictaphone toutes vos démarches à faire en un clin d’œil et… ouvrir la porte à l’infirmière qui joue du flamenco dans le hall car elle a oublié ses clefs de voiture chez vous…  Cela sans rien perdre de chacune de vos actions. Une constante invariable car votre entreprise qui elle vous verse salaire vous attend à 13h.

Un aidant a cette capacité de travail peu commune souvent en plus de son métier. Moralité deux vies bien pleines qui conduisent  un peu à l’oubli de soi.
Un euphémisme je sais !
Mais nous mettons tout en œuvre pour réhabiliter  un espace temps récréatif… Histoire de composer des nouvelles ressources.
Le dépassement de soi est votre altitude ! Vous êtes son Mr Jourdain.
Mais soyez toujours attentif à la fatigue qui est l’antagoniste de votre existence. Cette ogresse de votre énergie est capable un beau jour de vous conduire dans un « burn out » si vous ne la jaugez pas en permanence. Ecoutez-vous…

Au quotidien vous devez savoir moduler votre comportement de la façon la plus immédiate en sachant aussi gérer une seule et unique situation…
Une grande capacité d’adaptation est le pivot du dispositif…
Quand votre aidé vous parle, il n’est pas envisageable d’écrire un email avec l’index, de jeter un coup d’œil sur une page de l’Iphone tout en montant une mayonnaise. Pas réalisable non plus de prêter l’oreille en jetant des « oui je t’écoute » tout en traversant l’appartement de droite et de gauche tel un géomètre.
Je sais vous êtes toujours pressée. Mais là, feu rouge sur  votre affairement surmonté d’un stop !
Vous ouvrez la grande écoutille en avant du grand-mât ! Vous devenez entièrement disponible.  Ecouter c’est aussi avec le regard et votre cœur prédisposés à l’accueil. Penchez vous vers l’être cher les yeux dans les yeux pour favoriser l’empathie. Bien comprendre ce qui se dit… Voire même questionner, solliciter l’aidé par tous les moyens avec cette tendresse qui vous caractérise. Surtout avant toute chose, si le four est en route allez donc l’éteindre ! Rien ne peut vous faire manquer ce partage, cet instant privilégié qui est sollicité.
Vous devez en ces instants d’écoute active abandonner vos multiples pensées préoccupantes.
Donner libre cours à un espace d’expression presque palpable; un exercice pas simple qui fait partie inhérente de notre mission.  Cela renvoie à l’aidé une image de lui valorisante ce qui est somme toute la moindre des politesses.

De plus vous avez  un savoir être  où le zapping sur le registre humain n’existe pas. On ne met pas en route le minuteur de la cuisine pour dire : «  voilà stop le temps imparti est terminé, je dois aller étendre le linge. » Le speed dating domestique n’est pas dans vos mœurs éloignés de la mode…
L’attention si soutenue est le cœur du dispositif.
Si vous avez des agacements, des mouvements d’humeur, là il faut se reposer tout de suite.  Des nerfs désarçonnés sont incompatibles avec un accompagnement de qualité. Mais cela peut arriver au meilleur d’entre nous. Reprendre  aussitôt le chemin du répit…

Savoir rebondir en toute circonstance est un véritable exercice. Aidant est un vrai métier. Tout le monde ne peut pas exercer cette belle mission. Vous y apprenez des chapitres conséquents de  psychologie,  forcément votre curiosité est aiguisée pour apporter toujours la réponse  efficace aux situations les plus variées.
Aujourd’hui décontractez-vous. Glissez vous sous un parasol d’une terrasse de café… Ecrivez un texte de chanson qui parle du bonheur et des passants souriants. Vous allez bien en trouver quelques uns !.
Invitez une amie à vous rejoindre pour partager la joie d’un ensoleillement. Même en difficulté souriez à la vie, mettez toujours dans vos actions les plus difficiles une overdose de bonne humeur.
Même la surjouer est efficace on se laisse imprégner! Ça aide !
Alors je vous souhaite de bonnes semaines  à tous.
A bientôt chez Charlotte.

Article rédigé par Michèle Clary

9 Commentaires

  1. Michèle tes commentaires sont toujours plein de vérité et touchants car souvent nous nous revoyons dans ces situations. mais être à l'écoute est très important tu as tout à fait raison. Et oui la bonne humeur tous les jours quoi qu'il arrive !!!

  2. Voilà encore une belle leçon d'optimisme , nous qui avons la chance d' être épargnés... et nous plaignons souvent pour des petits rien ..... sachons regarder autour nous et apprécier le bonheur, simplement, au quotidien entourés de ceux qu'on aime et qui nous aiment.

  3. Quel optimisme vous pouvez nous envoyer à la lecture de votre article ! Quelle force, quelle énergie ! Merci Michèle.

  4. Toujours aussi enthousiaste Michèle surprend par son dévouement marqué d'une grande lucidité.
    Aujourd'hui elle nous apprend que s'il est important de donner il est aussi indispensable de se préserver moralement et physiquement... Voilà une leçon d'une grande sagesse.

  5. je trouve cet article fort bien redigé avec de bonnes idées et j'aprécie toute la tendresse que porte cette aidante à sa Maman. Quel bel exemple .

  6. Un ton et un dynamisme qui nous feraient presque croire que c'est facile d'accompagner et d'aider ! Merci pour ce petit bonheur de lecture et cette fraîcheur partagée.

  7. ma mimi
    et bien qu'est ce que je te disais encore cet après-midi via communicator : tu es formidable, vous êtes formidables ! quelle leçon !
    et j'insiste encore, j'attends avec impatience le moment que nous pourrons passer ensemble à une terrasse ... bisous ma mimi juju

  8. je ne sais comment tu trouves toute cette énergie, aidant et prendre le temps d'ecrire, chapeau Michèle tu es simplement formidable pour tout ce que tu fais, une fille incroyable que je suis ravie d'avoir rencontrée, je t'admire

  9. Michèle comme prevu un petit message pour toi en cette période, je vais penser très fort a toi a ta famille mais surtout à ta maman que j'ai eu le plaisir de faire rire Bisous

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont signalés par des *