"Apprivoiser l'absence de son enfant, ce n'est pas effacer sa vie, ni l'amour que nous avons pour lui, c'est décider de se rebâtir" ...

capture-d_ecran-2011-12-30-a-12.02.53

L’association “apprivoiser l’absence”, doit son nom au livre écrit en 1992 par Annick Ernoult. Elle a pour mission le développement de groupes d’entraides destinés aux parents ayant vécu l’expérience de la perte d’un enfant quelque soit la cause de décès.

Être autorisé à parler de son enfant disparu, évoquer le souvenir du passé, à pleurer cet enfant autant que nécessaire est certainement ce qui peut aider les parents à réinvestir la vie et à l’ajuster sans cesse au traumatisme vécu.

Les groupes d’entraide Apprivoiser l’Absence existent depuis 1993 dans le cadre de Choisir l’Espoir, association fondée en 1986 par Patrice et Annick Ernoult, pour venir en aide aux enfants atteints de cancer et à leurs familles.
En 1997 ces groupes ont obtenu le prix de soutien aux familles décerné par la Fondation de France.

“Apprivoiser l’absence de son enfant, ce n’est pas effacer sa vie,
ni l’amour que nous avons pour lui,
c’est décider de se rebâtir.
C’est ce qui donne sens au temps qu’il a partagé avec nous.”

Annick Ernoult

Depuis la création d’Apprivoiser l’Absence, environ 350 parents ont fait partie d’un groupe d’entraide.

Pour plus de renseignements allez visiter le site de l’association : apprivoiser l’Absence.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont signalés par des *