Que préférez-vous une part de galette des rois avec la fève « animaux de la ferme » ou un flan vanille avec des pépites ?

dreamstime_7944441-e1296407760662

“Sur chaque site nous lisons tous avec énormément d’intérêt informations, conseils, adresses, forum. Comme si seul la gravité de ton était de mise. Ce que j’avais pensé construire c’est une ère de décompression qui parlerait de nos vies au quotidien d’une façon très pragmatique, des choses potentiellement faciles à faire dans nos vies d’aidant. Un peu de légèreté Il me semble que chacun aurait vu avec plaisir la petite note de joie d’un billet d’humeur.”

Billet d’humeur de décembre 2011

Que préférez-vous une part de galette des rois avec la fève « animaux de la ferme » ou un flan vanille avec des pépites ?

Le rôle de l’aidant ne se limite pas au quotidien comme vous le savez, c’est un marathon au cours duquel il vaut mieux garder quelques réserves, pour ne pas s’épuiser à l’arrivée. Il est aussi important de penser à la capacité de relier l’aidé aux autres par tous les moyens.

Cette période de nouvelle année s’y prête idéalement.

Opportunité à saisir !

Vous avez tellement de préoccupations pour l’organisation de la vie de Mamie et la gestion des imprévus que vous avez du mal à entreprendre toute autre chose de facultatif.
Aidant imparfait, sous la pression des évènements, vous êtes fatiguée à l’avance !
Âgé et malade le monde autour de soi se désertifie trop souvent.
Pour entretenir, raviver les relations assoupies, l’occasion rêvée : écrire des cartes de voeux en grand nombre et téléphoner sans modération.
Mamie ainsi aura tout loisir de lire un abondant courrier en retour et de vivre des grandes joies.

Les vœux de bonnes années sont aussi une belle opportunité pour retrouver le cousin perdu de vue, la tata qui a pris sa retraite au fin fond du Lot.
Ne pas hésiter à téléphoner aussi au grand oncle…
Peut-être inviter à déjeuner un proche un peu oublié à cause de votre vie trépidante ?

Je sais vous êtes déjà débordée, sans espace de liberté, alors tout cela en plus parait insurmontable.
Evidemment ce n’est pas la paresse !
Celle-ci se veut une étrangère à votre vie car sinon vous ne seriez pas dans cette noble mission d’aidant.
C’est plutôt la fatigue psychologique couplée avec la fatigue physique.
Ce grand tandem familier qui vous occasionne une lutte de tous les instants.
Pour tout ce courrier, allez prenez le comme un jeu prometteur de jolies surprises plutôt qu’une contrainte.
La perception donnée aux choses à faire est plus importante que la chose elle-même.

Je vois bien vous faîtes la moue !
Moi aussi d’ailleurs.
À force de fatigue, vous rêvez de vivre dans un film d’art et d’essai ou dans la vie il ne se produit rien que des impressions, des alises…
Un temps figé dans la plus belle inaction qui existe.
En un mot : « ne rien faire » voilà votre programme de rêve indéboulonnable.
Je sais le mien aussi !

Alors des cartes à écrire ?
Et bien non pas d’ambiance de film d’auteur pour cette saison !
Sauf bien sur si la fatigue vous étreint d’une étrange façon.
Dès lors le répit s’impose sans plus de questionnement.
Car la priorité bien sur c’est votre aidé mais vous aussi tout autant.
Vous bien portant est indispensable pour la bonne conduite de votre mission d’aidant.

Prioritaire !
Je sais votre courage hors norme !
Mais la tête dans le guidon du VTT vous ne sentez plus que la vitesse de vos journées.

Pour 2012 voilà le bon positionnement à adopter :
Un peu tous les jours « écoutez-vous ! ».
Prenez soin de vous !…
Jamais nous ne le répèterons suffisamment !

Commençons bien l’année !
Pour un peu de détente envisagez avec votre aidé des petits étirements de bras et de jambes sur les Quatre saisons de Vivaldi, plus précisément le Printemps….
Voilà la perspective d’une petite soirée « bouteilles à la mer » autour de quelques bougies colorées tout en dégustant une part de galette des plus délicieuses.
Vous n’oubliez pas de sourire à l’idée de recevoir des réponses prochainement.
Mamie est heureuse et c’est bien cela qui compte !

Tous mes vœux les plus chaleureux pour 2012 mes chers Amis.

Bonnes semaines à tous !

A bientôt chez Charlotte.

Article rédigé par Michèle Clary

4 Commentaires

  1. Voilà une bonne idée reposante vivre dans un film d'art et d'essai. J'aime votre écriture qui nous enchante de sourires. Nous en avons grand besoin.

  2. merci michèle de nous "régaler" par tes billets tous les mois, de nous faire bénéficier de tes "astuces", tes conseils.
    mais en aucun cas tu ne donnes d'indigestion, tu nous donnes envie de connaitre les prochains desserts...
    bisous de cath

  3. Bravo michèle,
    Encore un pur moment de bonheur. Et oui il faut bien reconnnaître que Mamie avec l'âge est souvent devenue plus gourmande !!!!
    Quel plaisir de manger cette galette parisienne ou la coque avec Mamie et en se remémorant ces moments d'enfance où Mamie avec son petit sourire malicieux s'arranger pour nous donner le morceau avec la fève...
    Il reste souvent une part d'enfance et de rêve.
    Continue Michèle et merci encore

  4. Bonjour Charlotte, vos mots ont une vertu : donner du courage car là dessous on sent l'expérience. Beaucoup écrivent sur les aidants mais ne rendent en rien ce que vous vous transmettez. Vous aussi sachez le ! Je pense que vous devez être une belle personne. A connaitre à reconnaitre ! Allez foncer !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont signalés par des *