Votre enfant est reconnu handicapé, quelles sont les aides financières

dreamstime_xs_4277344-300x200

Votre enfant est reconnu handicapé, et vous ne connaissez pas les aides auxquelles votre famille à droit. Cette fiche devrait vous aider …

Une première étape, la carte d’invalidité :

Vous êtes aidant et vous avez la charge de votre enfant handicapé, vous pouvez faire la demande de la carte d’invalidité auprès de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Le dossier est à faire auprès de la Maison Départementale des personnes handicapées de votre département. Cette carte vous donne une priorité d’accès aux places assises dans les transports en commun, une priorité dans les files d’attentes, et une réduction pour les transports de la SNCF.

L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) :

Si votre enfant présente un certain taux d’incapacité (minimum 50%), vous pouvez bénéficier de l’AEEH (allocation d’éducation de l’enfant handicapé). La demande est à faire auprès de la MDPH. Dans certain cas, il est possible d’obtenir un complément à cette allocation de base pour supporter les frais supplémentaires entrainés par l’éducation de l’enfant en situation de handicap. Il existe 6 catégories de compléments versés en fonction : des sommes dépensées en raison du handicap de l’enfant, de la cessation ou de la réduction d’activité de l’aidant, de l’embauche d’une tierce personne.
Enfin, sachez, que l’AEEH peut être, sous certaines contraintes, majorée si vous êtes seule pour élever votre enfant, c’est-à-dire, parent isolé.

Bon à savoir, l’allocation de compensation :

Si votre enfant bénéficie de l’AEEH, vous pouvez faire une demande pour percevoir les éléments de la prestation de compensation visant à compenser les charges liées à l’aménagement du logement et du véhicule ainsi qu’aux surcoûts des frais de transport résultant du handicap. Renseignez-vous auprès de la MDPH de votre département.

Le calcul de votre impôt :

Si votre enfant est reconnu handicapé par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH), et a reçu la carte d’invalidité, vous pouvez bénéficier de plusieurs avantages :
– Le quotient familial est augmenté d’une ½ part supplémentaire.
– Si vous avez contracté un contrat d’assurance « rente survie » ou la « garantie épargne-handicap », vous avez droit à une réduction d’impôt au titre des primes versées, l’année de leur paiement.
– Un crédit d’impôt peut être accordé pour les dépenses d’installation et de remplacement des équipements spécialement conçus pour les personnes en situation de handicap ou pour les personnes âgées. L’équipement doit être fait dans la résidence principale de la personne qui supporte la dépense. Ces équipements doivent être installés par des professionnels (facture à fournir). Le crédit d’impôt est égal à 25% des dépenses dans la limite d’un plafond sur les 5 années.

Liens utiles :

La MDPH de votre département est votre interlocuteur pour toutes les aides et allocations dont vous pouvez bénéficier. N’hésitez pas à les contacter.
www.handicap.fr
www.handicap.gouv.fr
www.service-public.fr

Cette fiche a été réalisée par Danièle Mouthuy, maman et aidante d’un enfant handicapé

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont signalés par des *