Comment se procurer la carte européenne de stationnement ?

carte_europeenne

Il est parfois compliqué de se déplacer quand on a à faire face à une situation de handicap ou une maladie restreignant la mobilité d’un proche. La carte européenne de stationnement devrait vous faciliter la vie quand vous serez en situation de mobilité.

Avez-vous la carte européenne de stationnement ?

Votre enfant handicapé marche difficilement,
Votre mère atteinte d’une maladie invalidante, ne sort plus compte-tenu des difficultés pour se rendre dans les magasins,
Votre parent est en fauteuil roulant et hésite à se déplacer dans les lieux publics…..

N’attendez pas !

Faites la demande de la carte européenne de stationnement pour vous faciliter la vie, vous éviter la fatigue, et redonner une vie sociale à la personne atteinte de handicap dans votre famille.

Qui peut en bénéficier ?

La carte peut être attribuée à toute personne atteinte d’un handicap qui réduit de manière importante et durable sa capacité et son autonomie de déplacement à pied. Elle est appréciée selon les critères suivants  :
La personne a un périmètre de marche limité et inférieur à 200m,
La personne a systématiquement recours à une aide pour ses déplacements extérieurs,
La personne porte une prothèse de membre inférieur,
Ou encore, la personne a recours lors de ses déplacements extérieurs à une oxygénothérapie.

Où s’adresser ?

La demande doit être adressée à la MDPH du département (Maison Départementale des Personnes Handicapées). La carte est délivrée par le préfet, sur avis conforme du médecin instructeur.

Son utilisation

La carte doit être apposée en évidence à l’intérieur du véhicule pour la personne handicapée, derrière le pare-brise. Elle doit être retirée dès que la personne handicapée n’utilise pas le véhicule.

Sa durée

La carte est attribuée pour une durée limitée ne pouvant être inférieur à 1 an, ou à titre définitif, selon le handicap. La demande de renouvellement doit être présentée au minimum 4 mois avant la date d’expiration du titre.

Petits conseils entre aidants

N’attendez pas, simplifiez-vous la vie. Personnellement, maman d’un fils lourdement handicapé, j’ai fait la demande de cette carte au bout de 30 ans. Que de fatigue inutile, d’hésitations pour emmener celui-ci lors de mes courses en ville, sans parler des risques de tendinites ou de mal de dos en prime.
Les automobilistes respectent de plus en plus ces places réservées aux personnes handicapées, alors profitez de ce droit.

Article écrit par Danièle Mouthuy

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont signalés par des *