Phil a 33 ans et vit dans un foyer Sésame autisme Loiret. Sa maman Marie Do témoigne du quotidien du moment.

Phil, autiste qui déchire ses vetements

Phil a 33 ans et vit dans un foyer Sésame autisme Loiret. Sa maman Marie Do témoigne du quotidien du moment.

Phil déchire quand il n’est pas content, angoissé, mais également à des moments inattendus. Il change sans cesse de tenues (sans déchirage) comme s’il voulait changer de peau. Rien ne sert de se fâcher, de le punir, il comprend que ce n’est pas bien mais recommence. En partenariat avec l’équipe éducative du foyer nous avons essayé bien des stratégies sans beaucoup de résultats.

Phil choisit lui-même sa tenue, il a des préférences, mais même s’il aime ses vêtements il les élimine et ensuite les recherche. Il est conscient de ses actes mais par pulsion il recommence. Il nous faut de la patience, du calme, ce qui n’est pas toujours facile à garder. Une formatrice nous a conseillé de décrypter son message.
Quel est-il  ? C’est vrai, qu’ il déchire peu chez nous, nous sommes plus présents, plus disponibles et il se sent peut être plus en sécurité à la maison qu’au foyer. En général les déchirages ont lieu quand il n’est pas occupé, quand il est seul dans sa chambre ou aux toilettes, mais comment être présent en permanence  ? De plus il aspire de plus en plus à être seul, plus autonome. Il n’est pas violent, ne s’automutile pas et globalement a l’air heureux, ce sont des points positifs mais son trouble du comportement est usant, minant, quand on ne comprend pas.

La vie avec un autiste demande une disponibilité constante aussi bien des parents que des éducateurs. Alors, terminons sur une note positive, en précisant que la vie avec Phil est beaucoup plus facile actuellement qu’elle n’a pu l’être à l’adolescence.

Comme Marie Do, vous connaissez des situations difficiles avec votre enfant autiste. Comment avez-vous trouvé la solution pour gérer au mieux ces messages incompréhensibles  ?

Marie Do Portevin

Envoyez-nous vos témoignages.

Un commentaire

  1. Bonjour
    Mon fils à 22ans et comme Phil il déchire ses vêtements. Mais Arnaud le fait uniquement à la maison lorsqu'il est en colère et qu'il n'obtient pas ce qu il veut . Au foyer il ne se fâche jamais aux dires des psychologues il se retient et se "lâche"arrivé à la maison.
    Et pourtant il adore les vêtements surtout les tee-shirts de foot, après l'avoir déchiré il est contrarié et demande pardon
    Mais peut recommencer quelques minutes plus tard
    Et ca tous les week-ends,je crois avoir tout essayé pour l'en dissuader mais rien n'y fait il à commencé enfant après avoir vu faire un petit copain de l'IME.
    Si quelqu'un à une idée elle sera la bienvenue

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont signalés par des *