Combien sommes-nous d’aidants à faire passer notre santé en priorité ? A quand remonte votre dernière visite chez le médecin ?

médecin

C’est à nous les aidants à prendre notre propre santé en mains !

Nous le savons !

Combien sommes-nous d’aidants à faire passer notre santé en priorité ? Sans doute très peu, trop peu, (ceux parmi nous qui se sont retrouvés comme moi aux urgences pour épuisement ou embolie pulmonaire ou dépression grave, et qui ont décidé ensuite que cela ne leur arriverait plus jamais, forment la base de ce groupe…) et pourtant combien d’entre nous ont lu et relu ces mêmes conseils de faire attention à nous, « de prendre du temps pour nous », de suivre attentivement notre propre santé car « qui s’occuperait alors du proche que nous aidons si nous nous trouvions hospitalisés ou immobilisés car malades » ?

Une mobilisation nationale

A l’approche de la Journée nationale des aidants qui est le 6 octobre prochain, moins d’un mois ! Il serait utile que les médias et les autorités concernées insistent sur l’importance que les aidants accordent à leur propre santé.
Tous les aidants devraient être conscients des risques de santé qui les guettent : le stress, les troubles cardio-vasculaires, l’hypertension, les problèmes pulmonaires, la fatigue, les troubles du sommeil, la dépression, le diabète, les problèmes de poids (prise de poids ou au contraire perte de poids), les migraines et douleurs à la nuque ou dans le corps… [1]

L’aidant responsable

Nous devons aller voir notre médecin traitant dès que nous n’en pouvons plus, il nous connait et il nous aiguillera pour nous apprendre à gérer aussi bien que possible (ou le moins mal possible) à la fois notre santé physique et notre santé mentale. Nous sommes responsables de notre santé : nous choisissons d’aller voir notre médecin et de lui parler de notre rôle d’aidant, comme nous choisissons ne pas aller le voir. Personne d’autre ne se soucie en fait de notre propre santé. Ce constat doit être clairement compris par nous tous aidants ! Nous sommes assez “grands” pour nous “prendre par la main” pour aller chez notre généraliste, nous sommes assez “grands” pour préparer cette visite et imprimer depuis notre ordinateur la fiche de recommandation de la Haute Autorité de Santé [2] qui décrit ce que notre généraliste doit surveiller en particulier chez nous ou la fiche de la visite longue [3], et muni de cette fiche, d’aller voir notre médecin traitant.

Des relais simples

Le site d’Améli.fr devrait mette en avant de manière bien visible l’information sur nos risques santé et la fiche de visite « aidant ». Tous les sites d’aidants devraient aussi souligner l’importance de notre santé en diffusant la « fiche » de consultation aidant par notre généraliste ! Ce serait bien qu’il y ait une petite bannière sur les pages d’accueil des sites : « A quand, votre dernière visite à votre médecin traitant ? ». En cliquant sur cette bannière, les recommandations adaptées et la fiche de consultation de l’aidant apparaîtraient.

[1]Rapport Aquino, Fiche 16 d’action “La santé des proches aidants”, page 70

[2] HAS, « Faites le point avec votre médecin traitant au cours d’une consultation des aidants »,

[3] Confédération des Syndicats Médicaux Français, Visite longue chez le médecin

Aude Valorret

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont signalés par des *