Voici 10 numéros de téléphone, tous gratuits ou au prix d'une communication locale pouvant vous aider

telephone

Vous accompagnez un proche malade, handicapé, ou en fin de vie. Vous souhaitez avoir des informations, ou tout simplement parler avec un intervenant qualifié: voici 10 numéros de téléphone, tous gratuits ou au prix d’une communication locale pouvant vous aider. N’oubliez pas également qu’il existe des groupes de paroles.

Avec nos proches : 01 84 72 94 72
Soyez épaulé(e) par ceux et celles qui ont vécu la même chose : à votre rythme et en toute discrétion, bénéficiez de leur expérience.
L’entraide devient simple comme un coup de fil.
24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Centre National De Ressources Soins Palliatifs : 0 811 020 300
Vous accompagnez un proche en fin de vie et avez besoin de conseils et d’informations, d’en parler.
Du lundi au vendredi de 14h à 18h

Le Relais des aidants : 01 79 64 48 99
Ouvert en mars 2010 dans le Centre Ville de ROSNY, le Relais des Aidants est un lieu d’accueil, d’écoute et de soutien. Il est spécifiquement dédié à toute personne qui aide un proche en situation de dépendance, de maladie, de handicap QUEL QUE SOIT son lieu de résidence.
Du lundi au vendredi, de 9H30 à 17H30.

France Alzheimer : 0811 112 112

France Parkinson : 01 45 20 22 20

Allo Ligue contre le cancer : 0810 111 101

L’Association des Paralysés de France :
Deux numéros d’appel :
. 0800 500 597 pour toutes les questions relatives au handicap moteur
. 0800 854 976 pour parler avec un psychologue (de 13 heures à 18 heures, du lundi au vendredi)

Allo Maladies rares et orphelines : 01 56 53 81 36
Le service est ouvert le lundi de 9h à 12h et de 14h à 18h ; les mardi, mercredi et jeudi de 9h à 13h et de 14h à 18h ; le vendredi de 9h à 13h et de 14h à 17h. Il est fermé les jours fériés.

Écoute-famille : 01.42.63.03.03
Cette écoute, gratuite et anonyme, s’adresse à tous ceux qui souhaitent évoquer une situation particulièrement difficile : l’appréhension d’une crise imminente, un conflit, l’incompréhension de la maladie, un épuisement…
Le service téléphonique ouvert du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h.

ALMA France : 3977
Numéro National contre la maltraitance des personnes âgées ou handicapées

2 Commentaires

  1. Bonjour, je suis aidante auprès de ma mère malade Alzheimer depuis 2006 et Parkinson depuis 2009. Peut-être avant mais le diagnostic ne s'est pas révélé. Pour ma part, je l'ai maintenu à son domicile en profitant des soutiens existants comme accueil de jour lors de mon activité professionnelle puis en temps courts su quelques jours pour me soulager. Maintenant je ne peux que bénéficier d'un transport adéquat pour l'emmener avec moi à mon domicile, ce qui lui plait beaucoup ; son visage est détendu et son attitude plus calme et reposée. Des auxiliaires de vie interviennent les matins et soirs pour la toilette et le coucher. Ces jours-ci elle déclin, est très agitée, bouge énormément par gestes saccadés. L'aspect financier nous freine dans d'autres solutions pour le moment. A partir de février 2014, les choses devraient se faire différemment. J'attends les bonnes nouvelles d'organismes libres... Merci.

  2. L'aidant joue un rôle important en Maison de retraite où malheureusement se trouve le parent âgé.
    Il faut le mentionner. Présence, informations sur les habitudes, envies du parent âgé qui est désorienté dans un milieu inconnu.. la maison de retraite n'est pas le lieu idéal de fin de vie mais un triste palliatif. L'aidant assure un lien indispensable avec un univers dont on l'a enlevé.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont signalés par des *