Handipossibles

Créée en 2014 à Cergy, dans le Val d’Oise, Handipossibles est une entreprise de conseil et de formation dont l’objectif est d’accompagner les parents d’enfants en situation de handicap. Maman d’une petite Olivia en situation de handicap et elle-même handicapée, Aurélie Daniel mène sa petite entreprise avec la même énergie que celle déployée toute sa vie pour ne jamais rien lâcher…

« Je connais le handicap depuis ma naissance et j’ai été confrontée aux difficultés d’adaptation. Même dans le handicap, il y a des possibles et il ne faut jamais rien lâcher. » Atteinte d’une malformation des mains, des bras et du dos, Aurélie Daniel a toujours pris son handicap et celui des autres à bras le corps. Monitrice éducatrice dans des établissements spécialisés pendant plus de 20 ans, confrontée aux difficultés de conciliation entre son métier et son rôle de maman, elle a décidé de créer une activité adaptée à sa vie familiale et de mettre à profit, autrement, son expérience professionnelle et personnelle. « Les prises en charge très lourdes de ma fille ne me permettaient plus d’exercer mon activité avec un emploi du temps à horaires fixes. Je me suis retrouvée dans la même situation que toutes ces familles, et plus particulièrement les mamans, bousculées dans l’organisation de leur quotidien. Évidemment, étant moi-même confrontée au handicap, j’ai été moins prise au dépourvu. Mais beaucoup de parents se sentent démunis et isolés. Dans le champ du handicap, les structures ne viennent pas à vous. C’est à vous de les solliciter pour obtenir de l’aide. »

Apprendre à observer et repérer des compétences

Fortement inspirée par le « Apprends-moi à faire tout seul » de la pédagogie Montessori et convaincue qu’il y a plus de possibles dans le handicap qu’on ne veut le croire, Aurélie entend conseiller les parents pour qu’ils retrouvent confiance en eux et qu’ils se sentent capables d’aider leurs enfants à grandir. « Je veux vraiment leur faire passer ce message que leur enfant est avant tout un enfant, avec les mêmes envies mais aussi le même besoin d’être cadré. Il faut à la fois le laisser essayer de faire par lui-même mais aussi lui fixer des limites et s’y tenir.  » Aurélie a développé à la fois une compréhension des comportements et une grande capacité d’observation. « J’ai une idée assez précise de ce qui se passe dans la tête d’un enfant qui doit surmonter un handicap et des angoisses qu’il ressent face à ce qu’il n’arrive pas à faire. Les parents sont souvent monopolisés par les troubles du comportement et moins attentifs aux capacités d’apprentissage de leur enfant. Quand j’interviens la première fois dans une famille, je me concentre sur les parents mais j’observe attentivement l’enfant. De par ma situation, ils savent que je ne serai jamais dans le jugement. Je fais équipe avec eux car c’est bien les parents qui connaissent le mieux leur enfant, notamment ses émotions. Nous rassemblons les pièces d’un puzzle pour avancer ensemble. »

Faire évoluer le regard sur le handicap

Aurélie a le souci de renforcer l’autonomie des parents en leur procurant des outils et méthodes mais aussi la connaissance du réseau des intervenants professionnels. Que ce soit par l’accompagnement personnalisé, à domicile ou à distance, dans le cadre d’Handipossibles, les différents formats d’ateliers qu’elle propose(1) ou les interventions auprès d’accompagnants éducatifs et sociaux, Aurélie Daniel souhaite susciter des rencontres pour faire évoluer ce regard sur le handicap qui est la clé de tout. Qu’elle apprenne à d’autres à fabriquer des outils pédagogiques avec des matériaux de récupération ou qu’elle soutienne des parents via une session Skype, elle cherche à rompre le sentiment d’isolement et d’impuissance qui touche les familles. A titre personnel, Aurélie et son conjoint se lancent dans une nouvelle aventure avec Olivia, aujourd’hui scolarisée à domicile 4 fois 1h30 par semaine grâce à la remarquable association Votre École Chez Vous (2). « Nous avons décidé de déscolariser notre fille et de passer à une instruction en famille, pendant une année pour commencer. Notre fille avait besoin de lâcher du lest par rapport à un emploi du temps très contraignant. Nous allons privilégier la vie sociale et les loisirs »… Et observer les bénéfices pour toute la famille.

Propos recueillis par Nathalie Cuvelier

(1) Handivadrouille, Handicopains, Astuc’éduc parents-enfants, Par’en Pause… autant d’ateliers à la carte. Pour toute demande de renseignements, contactez Aurélie Daniel au 06 60 26 88 81 ou par email (contact@handipossibles.fr)

(2) En savoir plus sur Votre École Chez Vous

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont signalés par des *