logoCDRN-couleur

Recette n°7

Difficulté : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Ingrédients indispensables

  • Ne pas être seul(e) à mener cet accompagnement
  • Garder certaines routines au quotidien

Ustensiles

  • Des relais – membres de la famille, amis, bénévoles ou professionnels – qui vont vous aider à de ne pas assumer seul(e) l’accompagnement de votre proche et à prendre du recul.
  • Des habitudes qui vont vous permettre de rythmer votre quotidien et ainsi de tenir dans le temps.
Recette
  • Evitez d’être seul(e) lors de l’accompagnement d’une personne gravement malade ou en fin de vie. Trouvez des appuis, des relais auprès de votre entourage ou des bénévoles et des professionnels vous entourant ainsi que votre proche malade. Ils vous aideront à prendre du recul, notamment lors de prises de décision importantes, des choses à penser, à faire….
  • Gardez des habitudes pour rythmer votre journée : faites les repas, le ménage, programmez une sortie… Le plus important : organisez votre journée, votre semaine, autour d’activités précises et régulières qui vous importent, cela vous permettra de tenir dans le temps.
  • Retenez qu’il n’y a pas un accompagnement-type. Chaque situation est singulière. Chacun doit trouver les ingrédients, les ustensiles et les dosages qui lui convient au mieux.

Trucs et astuces

Un aidant d’un proche gravement malade ou en fin de vie se sentira apaisé s’il perçoit que tout est fait au mieux pour le malade.
N’hésitez donc pas à échanger avec des professionnels s’occupant de votre proche.
Un dispositif d’information et d’écoute peut aussi vous aider à parler de votre situation et à prendre du recul. Lien vers la fiche de présentation du CNDR Soin Palliatif.

[guide]aidantattitude.fr/telecharger-le-guide/[/guide]