Résultat

– Vous avez un score de 5 à 10 points : Il est temps de prendre soin de vous et d’aller consulter votre médecin
– Vous obtenez un score de 3 à 5 points : Mettez en place un programme de prévention pour éviter l’épuisement
– Vous avez entre 1 à 2 points : N’hésitez pas à mettre en place des moments de répits

Quelques chiffres :

Les aidants négligent progressivement leur santé.
 
– Les aidants sont moins enclins à adopter des mesures pour protéger leur santé.
– 3 aidants sur 4 reconnaissent ne plus aller voir leur médecin généraliste aussi souvent qu’ils le devraient.
  
Le fait d’aider une personne dépendante entraîne une pression mentale et émotionnelle importante, et la conjugaison avec les exigences physiques que nécessite l’aide aux soins quotidiens représente un risque important de dégradation de la santé chez l’aidant.
 
Les aidants peuvent montrer des symptômes importants de dépression
 
– Des symptômes de dépression de 40 à 70% supérieur à des personnes n’ayant pas de rôle d’aidant.
– Une consommation de psychotropes beaucoup plus importante.
 
Les aidants peuvent souffrir de stress et de frustration
 
– Frustration, épuisement, culpabilité, le sentiment de perdre sa propre identité, sa propre estime est très souvent ressentie et exprimée.
 
Un taux de mortalité plus important chez les aidants
 
– Un risque de morbidité accélérée (6 ans de moins que les autres personnes, selon une étude américaine récente)
– Un risque de mortalité 2,5 fois plus important chez les aidants qui s’occupent de leurs conjoints
 29% d’entre eux déclarent avoir leur sommeil perturbé
 21% déclarent une détérioration de leur santé
 24% signalent une angoisse et une anxiété
 30 à 40% des aidants seraient dépressifs

A BIENTOT SUR AIDANT ATTITUDE POUR VOTRE PROGRAMME DE REMISE EN FORME